I. DONNEES GENERALES.

1°. Critères : au nombre de cinq :

- i- Etre militant du parti
- ii- Ne pas avoir soi-même ou sa famille un passé hostile à la Révolution ;
- iii- Ne pas avoir été impliqué dans le terrorisme ;
- iv- Ne pas être l’objet d’une condamnation infamante ni l’objet d’une inculpation ;
- v- Posséder un niveau de formation ou une expérience permettant d’assumer la mission assignée au député.

2°. Confection des listes : Elle a été confiée aux structures des wilayas ou des circonscriptions à l’étranger, le Secrétariat Général du Parti veillant au respect des critères et de la couverture des principales zones de la wilaya ou de la circonscription concernée. La confection a été finalisée, à plus de 80%, en accord avec les propositions de la base.

3°. Dépôt : Il a été effectué au niveau de l’ensemble des 48 wilayas et des 06 circonscriptions pour la communauté à l’étranger (France Nord ; France Sud ; Europe ; Maghreb ; Moyen Orient ; Amériques). Le total des candidatures a ainsi atteint 541 dont 389 candidatures principales et 152 candidatures suppléantes.

II. AGE DES CANDIDATS.

1°. 117 ont un âge maximal de 40 ans (soit 21,6% du total), dont, 12 moins de 30 ans ; 24 entre 31 et 35 ans ; et 81 entre 36 et 40 ans. Trois têtes de liste ont moins de 40 ans.

2°. 257 sont âgés de 41 ans à 50 ans soit 47,6% du total. Parmi eux, 130 se situent entre 41 ans et 45 ans ; et 127 candidats se situent entre 46 et 50 ans.

3°. 133 sont âgés entre 51 ans et 60 ans, soit 24,6% du total, dont 102 candidats et candidates sont âgés de 51 à 55 ans et 31 candidats sont âgés de 56 ans à 60 ans.

4°. 33 candidats sont âgés de plus de 60 ans, soit 6,1% du total.

41 femmes figurent sur les listes du RND.

III. NIVEAU DE FORMATION ET EXPERIENCE.

1°. 375 candidats et candidates ont une formation universitaire, soit 69,5% du total des candidatures, dont :

- a- 13 titulaires d’un Doctorat d’Etat ou d’un titre de Professeur, soit 2,5% ;

- b- 85 titulaires d’un Master, d’un Magistère, d’un DES (diplôme d’études supérieures), ainsi que des avocats et médecins, soit 15,8%.

- c- 144 titulaires d’un diplôme de licence ou d’ingéniorat, soit 27% ;

- d- 133 titulaires d’un diplôme d’études approfondies (DEUA) ou de certificats de licences, soit 25%.

2°.161 candidats sont titulaires d’un niveau secondaire souvent accompagné d’une formation spécialisée (techniciens supérieurs ou formation dans le domaine de l’éducation nationale notamment), soit 29,8% du total.

3°. 42 candidats ont exercé des responsabilités ministérielles ou parlementaires, dont : 02ministres en exercice ; 02anciens ministres ; 19 députés actuels et 19 anciens députés ou anciens sénateurs.

4°. 76 candidats exercent actuellement des responsabilités électives au niveau local dont 51 élus au niveau des APW et 25 Présidents d’APC.

IV. PROFESSIONS DES CANDIDATS.

1°. 403 candidats sont salariés, soit 74,5%, répartis comme suit :

- i- 333 salariésexerçant dans les administrations et entreprises publiques, ou comme cadres de l’éducation nationale et cadres de l’enseignement supérieur ;

- ii- 70 élus salariés au titre d’une mission à plein temps.

2°. 58 candidats exercent des professions libérales (médecins, avocats, dentistes…), soit 10,7%, du total des candidats ;

3°. 53 candidats sont gérants d’entreprises diverses (bureaux d’études, industriels, promoteurs), soit 9,8% du total des candidats ;

4°. 09 candidats sont des exploitants agricoles.

5°. Une cinquantaine de candidats sont des retraités.

تغريدات

ألبوم الصور

المزيد من الألبومات