PROGRAMME NATIONAL DU RND POUR
LES ELECTIONS LOCALES DU 23 NOVEMBRE 2017.


I. AVANT PROPOS


  A l’occasion des élections locales du 23 Novembre prochain, le Rassemblement National Démocratique a présenté des listes pour l’ensemble des 48 Assemblées Populaires de Wilayas (APW) ainsi que pour 1528 Assemblées Populaires Communales (APC).


  Les candidates et les candidats du RND sont dans leur majorité jeunes. Ils ont aussi dans leur grande majorité un niveau de formation élevé, dont des milliers de diplômés universitaires. De plus, beaucoup de candidats ont déjà une expérience de représentation au sein des assemblées élues locales et parfois même du Parlement. Un grand nombre d’entre eux dispose également d’une expérience de gestion dans différentes administrations et entreprises.


Par ailleurs, ces candidats ont été choisi par les instances locales du Parti, et cela garantit leur proximité avec la population locale. 


  Chaque liste du Rassemblement National Démocratique, pour les élections aux APC et aux APW présentera aux électeurs ses propres propositions pour le développement et pour l’amélioration du service public dans la Commune ou dans la Wilaya concernée. Ces propositions seront le fruit d’une écoute quotidienne de la population.


  Les candidats du Rassemblement sont présentés par un Parti à dimension nationale, un Parti qui occupe déjà une place importante au sein du Gouvernement et au Parlement. Les futurs élus locaux seront appuyés par leur Parti au niveau des Instances Nationales de l’Etat, et seront à leur tour, porteurs du message et de la vision du Rassemblement au service de l’Algérie.


 Voilà pourquoi, le Rassemblement National Démocratique présente un programme national pour les élections locales du 23 Novembre prochain, un programme qui s’articule autour (i) de la promotion du développement local, (ii) de la participation à la décentralisation (iii) et de la mise en œuvre d’une gouvernance démocratique et consensuelle des Assemblées locales.


II. DES ASSEMBLEES LOCALES
AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT LOCAL.


L’Algérie vit depuis plus de trois années une crise financière qui persiste et qui a ralenti les réalisations du pays en matière de développement.


  Les cadres du RND siégeant au Gouvernement, sous la direction du Président Abdelaziz BOUTEFLIKA ont dégagé une solution à cette crise financière, sous la forme d’emprunts du Trésor public auprès de la Banque d’Algérie, ce qui permettra de dynamiser encore plus le développement, avec une priorité au développement local.
  Ainsi comme cela est indiqué dans le Plan d’Action du Gouvernement et comme le confirme le projet de Loi des finances pour 2018, les programmes communaux de développement (PCD) verront leurs crédits multipliés par trois, passant de 35 à 100 milliards DA par an. Les engagements financiers du Fonds des Hauts Plateaux et du Fonds du Sud, qui débourseront chacun, l’année prochaine, plus de 50 milliards DA. En outre, Le Programme de développement rural, y compris dans les zones de montagnes, apportera encore plus de ressources et plus de moyens pour le développement local.


  Parallèlement, l’Etat a pris la décision de dégeler beaucoup de réalisations socio-éducatives bloquées ces dernières années par manque de ressources. Il s’agit de milliers d’écoles, de collèges, de lycées, d’internats et de cantines dans le secteur de l’éducation nationale. Il s’agit aussi de centaines de salles de soins, de centres de santé, de polycliniques et d’hôpitaux dans le secteur de la santé. Il s’agit également de dizaine de projets pour améliorer l’alimentation en eau potable.


  Cette relance du développement local aura besoin d’Assemblées communales et de wilayas, dont les élus se distingueront par la compétence, par l’intégrité et par la loyauté envers les citoyens.


  Les candidats du Rassemblement se distinguent par la compétence. Ils se distinguent aussi par l’intégrité qui est une tradition au RND. En effet, sur plus de 6000 élus locaux le parti a compté moins de 200 poursuivis en justice, et moins d’une cinquantaine qui ont été condamnés. Les candidats du parti seront également loyaux envers les citoyens car notre parti et ses élus ne font pas de clientélisme dans la gestion des affaires publiques.


  En outre, le Rassemblement assistera ses élus locaux avec un Guide contenant des conseils sur la bonne gestion locale ainsi qu’avec des rencontres et des séminaires de formation. Le Parti veillera aussi à ce que ses élus locaux tiennent régulièrement des sessions ouvertes aux citoyens de la commune pour présenter des bilans d’étapes sur l’exécution de leur mandat.


III. DES ASSEMBLEES LOCALES
AU SERVICE DE LA DECENTRALISATION


  En 2017, l’Algérie commémore le 50ème anniversaire de la décentralisation, édictée pour la première fois par le Code Communal en 1967. Ce principe a été réaffirmé et consolidé dans la révision constitutionnelle de 2016. Le Président de la République a ordonné au Gouvernement de concrétiser davantage la décentralisation dans la gestion du pays. Le Plan d’Action du Gouvernement vient à son tour de confirmer que le pays ira dans cette direction.


  Ainsi le Gouvernement a annoncé qu’il mettra en œuvre une approche décentralisée pour le développement économique de tous les secteurs. Désormais, les Walis avec l’appui de leurs exécutifs locaux, auront un rôle central en matière de développement économique. D’ailleurs cette approche nouvelle se concrétise déjà dans la promotion de l’investissement, dans le développement du foncier industriel, dans la mise en œuvre du soutien à l’agriculture, et dans la satisfaction de la demande de logement, notamment rural.


  Par ailleurs, le Gouvernement a déjà annoncé une nouvelle révision du Code Communal et du Code de la Wilaya, révision dont l’objectif sera de renforcer le rôle des assemblées locales, y compris avec la mise en place de la finance locale.


La volonté politique de l’Algérie de relancer la décentralisation exige des Assemblées élues locales compétentes pour accompagner ce choix.


  L’Assemblée Populaire de Wilaya doit donc être de qualité, pour jouer son rôle de « Parlement local » au côté de l’exécutif local. Les élus à l’APW seront ainsi les porte paroles des attentes de la population locale, recueillies par les Assemblées Populaires Communales.


  Les candidats du RND aux Assemblées Populaires Communales et aux Assemblées Populaires de Wilayas, disposent des compétences nécessaires pour exercer ces responsabilités importantes. Ils possèdent également l’esprit patriotique nécessaire pour assumer ces missions, demain, en parfaite complémentarité avec les autorités administratives locales, pour qu’ensemble, élus et exécutifs réussissent à répondre aux attentes de la population.


IV DES ASSEMBLEES LOCALES AU SERVICE DU DIALOGUE,
DE LA DEMOCRATIE ET DU CONSENSUS.


  Dans la paix restaurée, sous la Direction du Président Abdelaziz BOUTEFLIKA, l’Etat a mobilisé des ressources énormes pour la prise en charge des besoins de la population dans tous les domaines. Cela a changé partout le visage de l’Algérie, même si le pays a encore beaucoup à faire pour satisfaire les attentes de la population en général et de la jeunesse en particulier. Pour cela, l’Etat vient de décider de renforcer les ressources et les programmes mobilisés.


  Cependant, la pleine réussite de ces programmes, a besoin de la réunion d’autres conditions, parmi lesquelles, une culture de dialogue permanent, une gouvernance démocratique dans le pluralisme politique, ainsi que la promotion du consensus.


1° : La culture du dialogue : C’est grâce au dialogue avec leurs élus que les citoyens seront au courant des efforts de développement en cours à leur profit. Le dialogue permettra aussi aux élus locaux de désamorcer les tensions objectives ou provoquées au niveau des citoyens mécontents devant les problèmes locaux. Le dialogue est également, le moyen de nourrir l’espoir chez le citoyen, un espoir basé sur des réalités et non point sur la démagogie.


Les candidats du Rassemblement aux élections locales du 23 Novembre s’engagent à pratiquer continuellement le dialogue avec la population de leur commune.


2° : La gouvernance démocratique : Si la démocratie pluraliste est récente dans notre pays, la culture démocratique est quant à elle, millénaire dans notre Histoire avec la pratique de l’Assemblée locale (EL DJEMAA ou THAJMAIT).


  La mise en valeur de la gouvernance démocratique au sein des assemblées locales élues contribuera à une gestion apaisée des communes. Elle contribuera également à développer la convivialité et le respect mutuel, dans la différence des lignes et des programmes entre les élus des différents partis qui siègeront dans les assemblées locales.


  Ce faisant, c’est la population locale qui sera respectée dans chaque commune et dans chaque wilaya car, ce seront ses intérêts à elle qui prévaudront sur les intérêts partisans. Ce faisant également, c’est la démocratie pluraliste algérienne qui gagnera en santé et en recentrage vers des programmes concrets.


  Les candidats du Rassemblement s’engagent à pratiquer une gouvernance démocratique sincère dans les responsabilités que les électeurs leur confieront le 23 Novembre au niveau des Assemblées locales élues.


3° : La promotion du consensus : Le pays a déjà connu des assemblées communales bloquées, parfois même de longs mois. Cela était la conséquence d’égoïsmes personnels ou parfois même partisans.


  Les candidats du Rassemblement s’engagent par avance à rechercher le consensus entre les membres des assemblées locales qu’ils auront à diriger demain. A défaut de réussir dans cette approche, ils seront les premiers à solliciter les pouvoirs publics pour la dissolution de toute assemblée locale qui serait bloquée, de sorte à permettre aux électeurs de sanctionner par les urnes les élus locaux qui auront trahis leurs promesses électorales.


V EN CONCLUSION


Le Rassemblement National Démocratique vous est désormais bien connu, comme une force de proposition, comme un parti qui met en œuvre ses engagements chaque fois que l’occasion lui est donnée, un parti composé aussi de militants de conviction qui font toujours prévaloir l’intérêt du pays et de son peuple sur toute autre considération.


Rappeler cet engagement patriotique de nos militants à la veille de l’élection des assemblées locales, nous donne l’occasion de rappeler avec fierté que de nombreux militants du Parti ont servi avant la création du RND, dans les Délégations exécutives Communales (DEC) et dans les Délégations exécutives de Wilayas (DEW), contribuant ainsi à la survie de l’Etat au service du peuple, durant les années terribles du terrorisme et de la tragédie nationale.


Cet esprit patriotique demeure vivant au sein du Rassemblement National Démocratique. Il animera demain nos élus au sein des Assemblées locales si les citoyens et les citoyennes décident de leur faire confiance le 23 Novembre prochain.


 


 
* * *

تغريدات

ألبوم الصور

المزيد من الألبومات