Message de M. Ahmed OUYAHIA, Secrétaire Général du Parti,à l’occasion de la célébration du 21ème anniversaire de la fondation du Rassemblement National Démocratique 21 Février 2018.

Bismillah Errahmane Errahim,

Chers frères et sœurs militants et militantes,

Il m’est agréable de m’adresser à vous à l’occasion du 21ème anniversaire de notre parti, pour effectuer avec vous une halte sur notre parcours militant, et pour partager avec vous quelques réflexions sur l’avenir de notre famille politique.

En ce mois de Février, je me dois de commencer mon propos par un hommage fervent aux chouhada de la Glorieuse Révolution de Novembre, dont nous commémorons la Journée nationale chaque 18 Février.

Gloire aux martyrs de notre lutte de libération nationale auxquels nous devons l’indépendance et la liberté. Gloire aux martyrs du devoir national qui sont tombés pour que survive l’Algérie.

Je me dois aussi de rendre hommage aux travailleurs de notre pays avec lesquels nous commémorerons le 24 Février, la naissance de l’Union Générale des Travailleurs Algériens, l’UGTA avec laquelle nous partageons un glorieux Martyr, Abdelhak BENHAMOUDA son Secrétaire Général qui a été aussi le père fondateur authentique de notre Rassemblement.

Chers frères et sœurs militants et militantes,

En marquant une halte sur ces deux dates commémoratives, notre Rassemblement s’acquitte d’un devoir citoyen, mais, il se recueille aussi sur ses propres racines.

Oui, Mesdames et Messieurs, notre Parti est né le 21 Février 1997, dans la tourmente de la Tragédie nationale. Notre parti est venu offrir un espace de rassemblement à tous ceux nombreux qui étaient engagés dans la bataille pour la survie de l’Algérie, les moudjahidine, les enfants de chouhada, les enfants de moudjahidine, les travailleurs et tant d’autres. Le RND est venu offrir un forum politique à tous ceux là qui se battaient et qui luttaient pour le redressement national, ce processus conduit par le Président Liamine ZEROUAL auquel notre famille politique rend un vibrant hommage.

Les fondateurs du Rassemblement ont lutté contre le terrorisme, parfois les armes à la main. Les fondateurs du Rassemblement ont vécu la solitude de l’Algérie en lutte face à l’indifférence de ses amis et de ses frères. Les fondateurs du Rassemblement ont géré les dures exigences de l’ajustement structurel que le Fonds Monétaire International a imposé à notre pays en faillite.

Nous rappelons ces réalités car elles constituent la mémoire de notre parti. Nous les rappelons aussi car elles expliquent largement notre ligne politique constante.

En effet, comme tous les patriotes algériens, nous avons pour référence suprême la Déclaration du 1er Novembre 1954, car c’est d’elle que découle notre indépendance et c’est en elle que nous nous ressourçons toujours.

Nous plaçons toujours l’Algérie au dessus de toute logique politicienne ou partisane car, nous sommes venus sur la scène politique à un moment où l’enjeu était la survie de la patrie.

Nos programmes et nos prises de positions militent pour les réformes car nous avons connu amèrement le prix du populisme et de la fuite en avant, et nous ne voulons pas voir notre pays retourner aux affres de l’effondrement financier et de la conditionnalité extérieure.

Telle est donc notre matrice originelle à laquelle nous demeurons fidèles et qui prouve chaque jour toute sa pertinence.

Chers frères et sœurs militants et militantes,

Durant ses 21 années d’existence, notre Rassemblement s’est affirmé par sa constance dans ses engagements, et le meilleur exemple en cela est notre soutien continu depuis 1999 au Président Abdelaziz BOUTEFLIKA auquel nous réaffirmons notre appui.

Ce soutien découle de l’adhésion à la politique conduite par le Chef de l’Etat. Ce soutien découle aussi de notre satisfaction devant tous les résultats imposants concrétisés par notre pays durant ces deux dernières décennies.

Durant ses 21 années d’existence, notre Rassemblement s’est affirmé aussi par son engagement pour les réformes, les réformes de l’économie pour en accroitre l’efficacité, les réformes de l’Etat pour améliorer le Service public, les réformes de la politique des subventions publiques pour en garantir la pérennité au profit des personnes à faibles revenus.

Durant ses 21 ans d’existence, notre Rassemblement a consolidé sa présence politique dans les assemblées élues à tous les niveaux. Les scrutins de 2007, de 2012 et de 2017 ont vu une progression continue et remarquable de nos résultats.

Cette progression a été le fruit d’efforts continus. Là où l’engagement de nos militants a été significatif, nos résultats ont été au sommet, et malheureusement, l’inverse a été vrai aussi dans certaines circonscriptions.

Chers frères et sœurs militants et militantes,

Notre bilan n’est pas un motif d’autosatisfaction, bien au contraire. Pour notre propre formation politique, le développement et la progression demeurent des impératifs. Ce sont d’ailleurs là les décisions dégagées par le Conseil National en Janvier dernier, pour renforcer la place des jeunes et des femmes dans nos rangs, pour développer notre présence sur la toile, et pour renforcer nos structures de base.

C’est grâce aux fruits de ces chantiers que notre Rassemblement sera encore plus fort aux élections de 2022 et remportera des résultats encore meilleurs.

Dans le même temps, l’Algérie qui est notre cause prioritaire nous interpelle pour être plus fort et plus efficace à son service, tant les défis et même les menaces s’accumulent sur notre Patrie.

Il en est ainsi des difficultés financières générées par la chute des prix du pétrole. Aujourd’hui, notre pays vit partiellement à crédit et il devra rétablir ses équilibres financiers durant les cinq prochaines années, ce qui nécessitera des réformes. Ces réformes exigeront des voix patriotiques pour les expliquer et les défendre surtout face aux surenchères démagogiques et politiciennes. Le RND s’engagera dans cette œuvre de sensibilisation.

Il en est de même devant les manœuvres politiciennes qui se multiplient actuellement, en tentant de déstabiliser le front social. Ces manœuvres sont liées aux échéances politiques de l’année prochaine. Elles vont donc se poursuivre et, le pays aura besoin de forces à même de s’opposer à ces manœuvres. Le RND compte s’engager dans cette résistance. 

Il en est de même enfin, s’agissant des tensions qui persistent à nos frontières avec le flux d’armes qui en provient et le flux de drogue qui en arrive. Sans aucune exagération, il est permis de dire que tout cela menace la sécurité nationale. Notre Armée et nos Services de sécurité sont en mesure de protéger le pays, mais leur action a besoin d’un accompagnement politique et d’une sensibilisation de la société. Le RND compte assumer sa part.

Voilà donc, Mesdames et Messieurs, tout ce qui peut faire notre fierté devant le chemin parcouru par notre parti en 21 ans.

Voilà donc aussi, tout ce qui nous interpelle au service de notre pays et au service de notre parti, pour déployer toujours plus d’efforts.

J’ai personnellement la profonde conviction que les nouvelles générations de militants et de militantes qui sont de plus en plus nombreuses au sein du RND, sauront faire face à cette mission, et sauront porter plus loin encore au fil des décennies, notre message d’ESPOIR, d’EFFORT et de SOLIDARITE.

Gloire aux martyrs,
Vive le RND,
Vive l’Algérie,

Je vous remercie.

تغريدات

ألبوم الصور

المزيد من الألبومات